Des commerçants commenceraient-ils à bouger ?

Publié le par Clan du Néon Caen

Voici un article de Ouest-France publié le 16 avril. On peut y lire qu'une réunion s'est tenue à la Chambre de Commerce et d'Industrie du Calvados afin d'échanger sur les économies d'énergie... Nous tenons à rappeler que nous revendiquons des actions à la fois contre la consommation inutile d'énergie, et également contre la présence intempestive et permanente de publicité...

(on est le Clan DU Néon et pas DES Néons !!!)


Ouest-France du 16 avril 2008 – pages « Vivre à Caen »

 

Éclairage et vitrines: sus au gaspillage!

 

Le message du clan des néons, celui qui éteint en cachette les enseignes lumineuses, est dans le coup. À la CCI, les professionnels ont planché sur l'économie d'énergie.

 

 

Atelier débat sur l'éclairage des locaux commerciaux lundi à la Chambre de commerce. À la ques­tion comment mieux éclairer pour mieux vendre, se glisse désormais la question de faire également des économies d'énergie. C'est aussi le plaidoyer moins discret du clan des néons (lire Ouest-France du 26 mars) dont quelques éléments ont éteint volontairement les enseignes commerciales de nuit « pour faire cesser tout gaspillage ».

« L'atelier a pour but de montrer de nouveaux systèmes d'éclairage comme les Led (lampes électrouminescentes) qui permettent de faire des économies d'énergie. Pour un local professionnel, avec ses contraintes et ses besoins, il faut d'abord établir un diagnostic pour ensuite savoir maîtriser les coûts. Un lieu fréquenté par le public même tard le soir n'aura pas les mêmes besoins d'éclairage qu'un commerce d'une rue non passante la même nuit. Le commerçant peut déjà installer un programmateur en fonction des besoins » commente Laurent Moquet, conseiller technique à la CCI.

 

Mieux éclairer et moins cher

Pour les représentants de l'association française de l'éclairage (AFE), les actions menées par le clan des néons « servent surtout à frapper l'opinion publique sur le gaspillage. On n'a pas tout à fait le même point de vue car l'éclairage des lieux c'est aussi la vie. D'autant plus qu'on peut aujourd'hui tout aussi bien éclairer et mieux tout en consommant .moins. La meilleure réponse à des comportements excessifs, c'est diviser la facture » assure Alain Le Moigne, président régional de l'association qui compte 90 adhérents aussi bien ingénieurs, installateurs. et électriciens. L'AFE émet des recommandations notamment par rapport aux normes européennes et françaises.

Mais un meilleur éclairage passe désormais « par des installations performantes avec des coûts compatibles avec la hausse du prix de l'énergie » dit Alain Le Moigne, qui préconise ainsi des graduateurs d'éclairage ou des appareils qui limitent la puissance comme ceux utilisés pour l'éclairage public : « Entre minuit et 5 h du matin, on peut baisser de 40 %. L'habitude était avant de couper un lampadaire sur deux mais il y avait des trous noirs. On préfère maintenant baisser l'intensité. »

Pour ce professionnel, la révolution actuelle est bien celle des Led : « globalement, une ampoule classique fournit 1 000 heures d'éclairage. Une ampoule au sodium c'est 8 000 heures Une Led, c'est 70 000 heures pour la même énergie. »

 

Éric AUPOIX.

 


Publié dans Presse

Commenter cet article

Bruce de CDN Paris 29/04/2008 01:10

Intéressant, vous êtes les premiers à rendre compte de signes que ça bouge grâce à ces actions.

On a l'impression qu'ils font surtout ça pour faire des économies et pas pour la pollution ou la pub (normal), il faut surtout que ça vienne des politiques publiques.

Mathieu Oudot 24/04/2008 14:44

Bonjour, après avoir visité de nombreux blog du Clan des Néons, je suis tombé sur le vôtre ! Je suis de Franche-Comté, de Besançon exactement et Mardi soir, lors d'un périple à Bourg en Bresse (dans l'Ain) nous avons décidé de fonder un clan nous aussi - Doubistes et Bressans -

Je vous invite à visiter notre blog et à prendre contact, ainsi qu'a faire suivre vos informations !

A très vite !

La Brioche 20/04/2008 01:44

Utilisez des lampes qui consomme moins pour eclairer plus et au final consommez autant. Et puis l'aspect anti pub disparaît, ils ont pas besoin d'éclairer leurs vitrine quand il y a personne la nuit (et encore moins le jour). Si ils font ça, tanpis, on continuera, parce que une consommation inutile d'énergie, même minime, c'est comme même une consommation d'énergie...

LAURENT 19/04/2008 11:12

Attention ! Avec ce discours qui propose d'utiliser les LED plus économique d'un point de vue dépense énergétique on risque de voir se multiplier les points lumineux et ce serait contradictoire avec l'action menée qui est lutter contre la pollution lumineuse